ActualitésInternational

Étudiants étrangers : modalités d’inscriptions pour l’enseignement supérieur en France

En tant qu’étudiant étranger, l’État français vous invite à poursuivre vos études en France. Cependant, il sera dans la plupart des cas nécessaire d’effectuer quelques procédures essentielles afin de rendre cela possible, comme le parcours d’inscription. Vous devrez aussi faire reconnaître vos diplômes obtenus dans votre pays natal. Nous vous livrons ici toutes les clés pour rendre possible votre admission dans un cursus français.

Demande d’Admission Préalable (DAP)

Vous êtes ressortissant d’un pays étranger (hors Espace Économique Européen), vous possédez un diplôme de fin d’études secondaires ou d’un bac international et vous aspirez à rejoindre une 1ère année de licence dans une faculté française ? Alors une procédure particulière est à suivre, appelée la demande d’admission préalable (DAP). Cette demande comprend notamment un test de langue française.

Afin d’initier la DAP, il faudra compléter ce que l’on appelle un « dossier blanc » dans lequel vous indiquerez trois établissements qui vous intéressent. Le formulaire est à télécharger auprès du ministère de l’enseignement supérieur (formulaire Cerfa n° 11443*15). Certains pays nécessitent un visa afin de suivre les études en France, et la demande du visa long séjour est à effectuer au même moment que la demande du dossier blanc. Ensuite, il vous sera demandé de vous soumettre à un test de la langue française, le TCF-DAP (payant : 68 €). Les pays dont le français fait partie des langues officielles ne sont pas soumis à ce test de langue.

Enfin le dépôt du DAP se fera impérativement avant le 22 janvier précédant l’année universitaire, soit à l’ambassade de France de votre pays, soit à l’université que vous aspirez à intégrer. Si l’établissement de votre premier choix refuse votre candidature, il fera suivre votre dossier complet à votre second choix, qui lui-même le fera suivre à votre 3e choix en cas de refus.

Vous obtenez la réponse :

  • avant le 15 avril pour votre premier choix ;
  • avant le 15 mai pour votre second choix ;
  • avant 8 juin pour le troisième choix.

Si vous n’avez pas de réponse avant un délai de 7 mois après dépôt de votre DAP complet, votre DAP est automatiquement acceptée.

Faire reconnaître un diplôme obtenu à l’étranger

Dans certaines filières ou écoles supérieures, il vous sera demandé de faire reconnaître vos diplômes obtenus à l’étranger. Pour cela, il faudra faire une demande d’attestation de comparabilité auprès du Centre Enic-Naric. Seul un diplôme reconnu par le pays de délivrance pourra faire l’objet d’une attestation de comparabilité. Cette attestation vous permettra également de faire valoir votre diplôme étranger auprès d’un employeur lors d’une éventuelle recherche d’emploi.

Pour obtenir cette attestation, rendez-vous sur le site du Centre Enic-Naric, qui examinera vos diplômes. Cette demande d’attestation est payante, à assurer au moment de la demande, à hauteur de 70 €.

Notez enfin qu’il n’est pas possible d’obtenir une équivalence pour un diplôme obtenu à l’étranger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *