BachelorEnseignement supérieur

Travailler dans l’immobilier, pourquoi choisir le bachelor ?

L’immobilier fait actuellement partie des secteurs qui offrent le plus d’emplois en France, mais paradoxalement il souffre d’un manque de profils qualifiés depuis plusieurs années. Pourtant, les métiers qui y sont associés restent accessibles à partir d’un bac+2 ou bac+3.

Un secteur en pleine renaissance

Après une période de bémol marqué par la crise de 2009, le secteur de l’immobilier s’est relancé en France pour retrouver ses anciennes couleurs. Avec un poids économique considérable, il reste également un grand pourvoyeur d’emplois avec plus d’un millions de salariés en 2016 qui exercent des métiers très diversifiés ; allant de la construction à la transaction en passant par la gestion des biens immobiliers et des formations à tous les niveaux. L’obtention du bachelor immobilier (bac+3) sonne comme une voie royale vers les débouchés professionnels du secteur.

Immobilier : pourquoi le bachelor séduit autant ?

Diplôme d’origine nord-américaine, le bachelor est obtenu, en règle générale, trois ans après le bac (Bac+3). Essentiellement accessible au niveau des écoles de commerce et de gestion, le parcours se différencie de la licence classique par son orientation professionnelle, sa vocation pour l’international et sa proximité avec le monde de l’entreprise. Son contenu pédagogique accorde beaucoup de place à la pratique, au stage de perfectionnement et à la formule de l’alternance, pour certaines écoles. Actuellement, plusieurs recruteurs privilégient les lauréats des parcours bachelor, compte tenu de leur niveau de professionnalisation dans leurs différents domaines de spécialisation.

Le bachelor en immobilier, un diplôme opérationnel

Accessible avec le niveau bac, ou bac+2, le parcours bachelor immobilier prépare des profils opérationnels dans différentes spécialités capables de gérer des locations, d’administrer des biens, de réaliser des transactions et de conseiller et orienter les clients pendant l’acquisition et la vente des biens. Axé sur des matières comme le droit immobilier, l’économie, les techniques de commercialisation, la gestion et la transaction des biens, le management des organisations, etc., c’est un parcours très pragmatique, avec des périodes de stage assez importantes et souvent des parcours en alternance afin de permettre aux étudiants d’être prêts pour intégrer le monde professionnel dès la fin de la formation.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *