Actualités

Cannibalisation SEO : comment l’éviter ?

En matière de référencement naturel, plusieurs éléments peuvent influencer le positionnement d’un site ou d’une page web sur les moteurs de recherche. Si certaines conséquences sont positives, d’autres le sont moins, notamment lorsque vous êtes victime d’une cannibalisation SEO. De quoi s’agit-il ? Comment la comprendre pour l’éviter ? Décryptage avec IPI !

Qu’est-ce que la cannibalisation SEO ?

En termes clairs, on évoque la cannibalisation SEO lorsque différentes pages web d’un même site sont optimisées sur un même mot-clé dans les résultats de recherche. Comme conséquence, les contenus concernés entrent concurrence et cela entraîne une division de l’autorité de chaque page au lieu de son unification. 

La cannibalisation SEO concerne généralement les sites ou blogs qui proposent énormément de contenus textuels, car il y a souvent répétition de mots-clés à force d’aborder plusieurs fois les mêmes sujets. Les sites de niche traitant essentiellement de sujets précis sont aussi vulnérables aux conséquences de la cannibalisation SEO, puisque le traitement de sujets souvent liés va inéluctablement favoriser la récurrence de certains mots-clés, ce qui peut être préjudiciable aussi bien pour la page d’accueil que les pages internes d’un site ou blog. 

Expliqué de cette manière, le phénomène paraît assez facile à comprendre. Cependant, comment détecter le problème pour le corriger ? Nous vous expliquerons deux méthodes courantes pour détecter la cannibalisation des mots-clés.

Comment identifier la cannibalisation SEO ?

La première technique est assez simple et peut être réalisée par vous-même à l’aide d’un document Excel, qui vous servira à créer une liste de mots-clés principaux de chaque publication. Vous procéderez ensuite à la vérification de la récurrence de ces mots-clés, tout en n’oubliant pas d’analyser le trafic de chaque page et comparer leur rang. Ainsi, vous disposerez d’informations utiles pour identifier les cas de cannibalisation SEO. 

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser la barre de recherche de Google pour identifier tous les sujets traités sur votre site internet, afin d’éviter la récurrence des mots-clés. Pour ce faire, vous devez taper site:www.votresite.com suivi du mot-clé souhaité (en remplaçant “votresite.com” par l’adresse de votre site internet). En un clic, toutes les pages indexées par Google vous seront révélées. Ainsi, vous pourrez vérifier les mots-clés et identifier les pages liées à ceux qui remontent dans le moteur de recherche.

Comment corriger la cannibalisation SEO ?

Les spécialistes issus souvent des formations informatiques gèrent ce problème en utilisant diverses techniques. En matière de SEO, l’intention utilisateur désigne le contexte dans lequel se trouve la personne qui effectue une requête de recherche. Elle peut être d’ordre informationnel, commercial ou transactionnel, et tant que l’intention utilisateur visé est différente, les articles abordant un même sujet ne posent pas de problème. Une autre technique consiste à faire fusionner les contenus dupliqués ou à supprimer ceux qui sont obsolètes ou courts. Si vous n’êtes pas favorable à l’une de ces idées, vous pouvez décider de mettre en avant une des pages concernées par le phénomène via une stratégie de maillage interne adaptée. 

Les consultants SEO se concentrent également sur la gestion des mots-clés et la sémantique pour résoudre la cannibalisation SEO. Cependant, il est conseillé de prévenir plutôt que de corriger.

Comment prévenir la cannibalisation SEO ?

Vous pouvez empêcher la cannibalisation SEO en adoptant un certain nombre d’habitudes, notamment faire le bon choix de mot-clé, une étape primordiale dans le référencement naturel. Un bon moyen d’éviter les doublons serait de lister dans un tableau Excel contenant tous les mots-clés assignés à chaque URL de votre site. Cela vous permettra de créer régulièrement des contenus nouveaux. Car, le but de Google est d’offrir à la requête des internautes un contenu de qualité et pertinent.

La prise en considération de l’intention de recherche est également indispensable dans cette démarche. En effet, toute rédaction de contenu doit tenir compte de l’intention de recherche des internautes pour se donner les chances de jouir des retombées d’un bon référencement. 

Enfin, si vous avez deux articles intéressants qui sont concernés par la cannibalisation SEO, la réécriture est une possibilité à envisager pour résoudre le problème. Il faudra toutefois trouver un nouvel angle pour chaque article. Si vous souhaitez le faire vous-même, sans une bonne maîtrise de la rédaction SEO, une formation digitale pourrait être nécessaire. Cela pourrait même vous permettre de prendre entièrement en main votre référencement naturel.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *